A PROPOS

Manifeste

« Parfois une lueur vivace croise l’obscurité, un coup d’aile vert, écaillé. C’est le Cri, qui sort un moment dans l’air, respire et plonge à nouveau dans les profondeurs. » Octavio Paz

L’Antre Lieux met en relation artistes, œuvres, secteur culturel et associatif et citoyens avec l’alphabet de la poésie décliné sous toutes ses formes. La poésie n’est pas déconnectée de nos réalités quotidiennes, elle participe de plain pied à formuler le monde et en appréhender le sens. L’association est donc partie prenante de la cité de par ses projets et ses thématiques, toujours orientés vers les questions du vivre ensemble. Par une politique d’aller-retours entre la création et les questions sociales, l’Antre Lieux incite les artistes à créer et à ancrer leurs œuvres au sein de l’espace public et des collectivités. Ses champs d’intervention ne connaissent pas de frontières. Elle initie des projets en favorisant la pluralité des formes créatives.

L’association a pleinement pour objectifs de faire connaître la création et l’expérimentation poétique en s’appuyant sur les talents émergents, pour insuffler dans ses pratiques des éléments de la mémoire collective, dans une perspective aussi bien contemporaine qu’historique. Il s’agit de rapprocher, par le biais de rencontres et d’expériences communes, ceux que l’on dit initiés et les publics souvent considérés comme exclus de l’accès à la culture, et de s’approprier alors la formule de Vitez : « l’élitisme pour tous ».

La structure travaille dans le champ de la transdisciplinarité, invitant tous les secteurs artistiques à travailler de concert dans le cadre des thématiques proposées. L’association favorise la mutualisation des moyens et la coopération entre ses acteurs par le biais de collaborations régulières auprès de ses partenaires de terrain en s’appuyant sur leurs compétences et leur expertise.

L’Antre Lieux se tourne enfin régulièrement vers le monde de la recherche. Des intellectuels de toutes les disciplines sont régulièrement associés aux initiatives afin de mettre en corrélation le geste créatif et le terreau d’où il émane, en participant à l’élaboration d’une pensée en action luttant contre toutes les formes d’ethnocentrisme.

Téléchargez la plaquette de présentation de L’Antre Lieux

  

Frontières

« Nous fréquentons les frontières, non pas comme signes et facteurs de l’impossible, mais comme lieux du passage et de la transformation. Dans la Relation, l’influence mutuelle des identités, individuelles et collectives, requiert une autonomie réelle de chacune de ces identités. La Relation n’est pas confusion ou dilution. Je peux changer en échangeant avec l’autre, sans me perdre pourtant ni me dénaturer. C’est pourquoi nous avons besoin des frontières, non plus pour nous arrêter, mais pour exercer ce libre passage du même à l’autre, pour souligner la merveille de l’ici-là.» Edouard Glissant

•  Objet :

Ce projet interroge la notion de frontière à la fois perçue comme lieu structurant et comme lieu d’enfermement. L’association met en perspective ce paradoxe.

•  Où ?

Implantée à Avignon l’association se propose de partir des lieux où elle se trouve. La frontière entre intra et extra muros incarnant la séparation entre ceux qui vivent dedans et ceux qui vivent dehors. Le projet Frontières participe à la création de nouveaux liens entre ces deux entités. Il dessine de nouveaux chemins, un territoire de partage. Frontières interroge ce processus à partir de son environnement dans un premier temps, et élargit ensuite son horizon à une échelle plus vaste, sans pour autant perdre de vue son territoire d’origine. Il s’agit de faire dialoguer l’ici et l’ailleurs, mettre en corrélation le proche et le lointain.

•  Comment ?

Parce que la poésie énonce le monde en tant qu’acte fondateur et qu’elle participe de plain pied à l’élaboration des civilisations, cette dernière sert alors d’alphabet à ce projet. Elle forme un espace de dialogue et d’expérimentation matérialisé par des rencontres, des ateliers, des créations communes. La poésie ne s’arrête pas au cadre de la page, au contraire, débordant en permanence par les moyens utilisés (expression du geste, vidéo, théâtre, arts plastiques…).

•  Avec qui ?

Ce projet propose d’associer plusieurs groupes de part et d’autre des territoires. Plus particulièrement dans des lieux qui se situent dans des frontières symboliques (classes sociales, origines culturelles, histoire de vie) ou réelles (lieux de relégation sociale, lieux de précarité…) mais également lieux de transition (écoles, rivages). Il s’agit de mettre en œuvre une réflexion et des créations entre ceux qui sont perçus comme « initiés » ou « professionnels » – poètes, plasticiens, artistes, philosophes, professeurs… et jeunes, élèves, détenus – considérés ici comme acteurs de leur vie à part entière.

  

L’équipe

• L’Antre Lieux
Association loi 1901 née le 25 novembre 2014 à Avignon.
Objet social : création, production, vente et diffusion d’événements culturels et d’objets artistiques en France et à l’étranger en lien avec la poésie sous toutes ses formes. Vingt-deux membres fondateurs issus du secteur culturel, éducatif et social.

• Bureau
Présidente : Michèle Brûlé, retraitée de l’éducation nationale
Trésorier : Isabelle Mathieu, auteur, vidéaste
Aide à la communication : Charline Lafond
Chargé de médiation : Ines Soufi

• Conseil d’administration
Joël Lokossou, comédien

  

Anne Vuagnoux – Responsable de production
Vidéaste et journaliste (Taktik, Libération, Le Pavé, Charlie Hebdo…), Anne Vuagnoux a été co-fondatrice de l’Agence Ka, structure de production audiovisuelle. Elle a collaboré avec de nombreuses structures culturelles (Théâtre de la Mer, Rencontres de Pop Philosophie, festival Préavis de Désordre Urbain…). Elle a été chargée de projets au Centre Européen de Poésie d’Avignon. Quelques films réalisés : Demande à la nuit (8’49), ciné-poème, production AARR et ID Phare, sélectionné au festival de ciné-poèmes de Bezons en 2014 ; Appels d’Aires (30’) production CCM/Théâtre de la Mer ; L’Antre Lieu, partie 1, Le barbare (23’) ciné-poème, production L’Antre Lieux, 2014 ; Le hameau du phare, ce lieu qui éclaire, (20’), documentaire, 2009 ; Marché captif (52’) documentaire en co-réalisation avec Bernard Cauvin, production Agence Ka, 2000, diffusion France 5.


Lore Sesquière – Chargée de production et d’administration
Chargée de production pour plusieurs structures, Lore Sesquières travaille aujourd’hui sur des projets artistiques dans le secteur culturel (collectif Subito Presto). Ainsi elle collabore pour des compagnies de théatre pour leur projets de diffusion, création ou reprise, des entreprises de production et diffusion de spectacle (Kolorz Productions) et travaille avec Guillaume Sarrouy Lighting sur des projets de mise en lumière architecturale (en France comme à l’étranger), évenementiels ou pérennes. Depuis mars 2017, elle a rejoint l’équipe de l’Antre Lieux en tant que chargée de production et d’administration.


Philippe Viel
Initialement issu de l’univers de l’industrie, Philippe Viel n’en demeure pas moins passionné de poésie, quel qu’en soit la forme. Voyageur impénitent, émerveillé par les étendues sahariennes, il a passé de longues années sur le continent africain. Il exerce aujourd’hui les fonctions liées à l’administration de l’association.

  

Moyens

• Moyens techniques

Matériel photo, audio (home studio) et vidéo HD, suites logiciels Adobe CS 5 Master, Final Cut Studio, Logic Studio… Un fond documentaire de 250 ouvrages de poésie ou essais autour de la poésie.


• Domaines d’intervention

Actions pédagogiques, productions et conception de spectacles, captation, création, réalisation et production vidéo, édition papier et multimédia, installations, expositions, musique.