Un interview pour se présenter et connaître les trajectoires

Eric répond au micro d’Aytan dans le tour des interviews de présentation.

En ce lundi d’octobre, il s’agit de se présenter les uns les autres, sous la forme d’un entretien enregistré à la manière d’un journaliste.

Un passage en revue des différentes trajectoires des jeunes arrivés en France il y a peu.

Les questions
Comment tu t’appelles ?
Quel âge as-tu ?
Quel âge as-tu ?
D’où viens tu ?
Quelle est ta passion ?

L’équipe de l’atelier en piste

  Le jeu est le premier poème de l’existence.
Jean-Paul Sartre
C’est parti pour un strike ?

Début novembre, le souffle du mistral a poussé le groupe à remettre la visite du sommet d’Avignon à un prochain lundi. Vite, une solution de repli et nous voilà réunis pour une sortie au bowling. « Aujourd’hui on travaille pas ? », lance souriant Mohamed

Une joie pour tous : pour ceux qui découvraient comme pour celles et ceux qui avaient déjà joué dans leur pays. « En Algérie, j’ai déjà joué », raconte Aytan. « Moi aussi, en Espagne. C’est trop bon ! », ajoute Mohamed. « C’est un bon jeu », confirme Aboubakar, pour qui c’était une première.  « Il faut faire tomber les quilles en lançant sur la piste une boule qui est assez lourde mais il faut jouer doucement, pas comme au football ».  Puis « une machine vient chercher les quilles ». Quand toutes les quilles tombent en un coup, on dit que l’on a fait un strike. « C’est facile, j’ai bien aimé », raconte Fatiha.  

Qui a marqué le plus de points ? Eric a remporté la partie haut la main, grâce à la « triche », croit savoir Samira. Arrivée de Russie sans savoir jouer aux bowling, après des lancés directement dans la gouttière, elle fera son premier « spare ». La partie se ponctue par des « bien joué », « t’es nul » ou « super » !, vocabulaire appris en plein jeu grâce à une pancarte.

Un peu d’histoire

Le bowling est pratiqué par 100 millions de personnes dans plus de cent pays à travers le monde !  Ce jeu de quilles a connu  de nombreuses variantes depuis des siècles.  Des quilles et des pierres rondes ont même été retrouvées en égypte dans une tombe datant de 3000 ans avant notre ère. Le jeu actuel a été popularisé sous cette forme En Amérique du Nord.

« Tu as besoin d’être instruit pour te battre ». Entretien avec Karim Dridi, le réalisateur du film Chouf

D’Avignon à Marseille, il n’y a qu’une grosse heure en mini-bus. Adel, Reda, Sofiane et Aziz n’ont pas hésité à sauter dans le mini-bus de l’Espace culturel de La Croix des Oiseaux pour interviewer Karim Dridi dans les locaux du Ravi. Le film, sorti au cinéma et en DVD, raconte la réalité des cités. Rencontre avec le réalisateur de 56 ans.

Continuer la lecture de « « Tu as besoin d’être instruit pour te battre ». Entretien avec Karim Dridi, le réalisateur du film Chouf »

Notre visite à l’Université d’Avignon

Avec Anne, Carla, Houria et Isabelle, nous avons visité l’Université d’Avignon. Elle  a été fondée en 1303. Elle a donc plus de sept siècles. Elle accueille aujourd’hui entre 7000 et 8000 étudiants. Droit, économie, gestion, information et communication, arts, lettres et langues, sciences, technologies et santé sont quelques-unes des filières proposées. Quand on va à l’université, on est grand, on est majeur, c’est-à-dire qu’on a plus de 18 ans. On y va après le collège et le lycée.

Là, nous sommes devant l’une des deux entrées de l’Université. Il y a une autre entrée de l’autre côté. Il manque Mohamed sur cette photo.


Avant d’attaquer la visite, Madame Carla nous donne des consignes. Et notamment de parler doucement, puisque les étudiants travaillent.

Continuer la lecture de « Notre visite à l’Université d’Avignon »

Les coulisses de la venue d’un ministre

L’équipe de la Croix des Oiseaux savait depuis un certain temps que quelqu’un d’important devait venir au centre social et culturel. Mais ce n’est qu’un jeudi qu’il leur a été annoncé que le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner viendrait inaugurer la Fabrique d’initiatives citoyennes le lundi suivant.
Branle-bas de combat, pour Carla Dussaux et ses collègues ! Récit.

Un cirque à la Croix des Oiseaux

Premier reportage pour le groupe du lundi.
Elles s’appellent Iqra, Maria, Oumaima, Esmeralda, Souhaïla. Ils se prénomment Adam, Mohamed, Aurel, Ahmed, Idriss, Redouane,   Maahi. Ils ont entre 12 et 16 ans et sont arrivés en France depuis quelques mois de Grèce, d’Espagne, du Maroc, du Brésil, du Bangladesh et découvrent un pays, une langue. Voici leur premier reportage, leur premier texte.

Carnet et stylo en mains, nous souhaitons en savoir plus.

Quelle surprise ce jour-là ! Des dromadaires et un cheval paissent tranquillement à côté du centre social de la Croix des Oiseaux. Voilà tout trouvé le sujet de notre premier reportage : les animaux du cirque !

Continuer la lecture de « Un cirque à la Croix des Oiseaux »